Mireille BOSSY soutenue par sa famille

Mireille BOSSY, votre famille, c’est aussi depuis 3 ans un compagnon très connu politiquement à Perpignan, avec un carnet d’adresse national, qui voyage souvent sur des terres où on ne part pas vraiment en villégiature…

Jean-Marcel ROSTAND est en effet un acteur engagé de notre capitale Perpignan, et, on le sait moins, de notre pays. Né dans les quartiers nord de la ville, il poursuit une action associative désintéressée et de haut niveau qui permet aux élèves de tous horizons, classes moyennes comme CSP défavorisées, d’accéder à Sciences Po, pourvu qu’ils soient méritants. Je me reconnais dans ces actions en faveur du mérite scolaire, de l’ascension sociale. Mais il est aussi « la tête et les jambes ». Car c’est un homme très engagé au service de la France, de façon discrète mais totale, pour qui connait un peu, es-qualité comme moi, sa fiche renseignement. Membre de l’Institut Prospective et Sécurité en Europe, il fait sur le terrain, au service du pays, de la recherche pas toujours très universitaire… Quand je le vois ces derniers mois au Forum sur la Sécurité en Afrique, ou sur le terrain au Sahara, ou encore aux côtés du 1er ministre Malien de 2015, son Excellence Moussa Mara, je suis très fière de lui. Hervé MORIN, ancien ministre de la Défense le recommande partout. Il a été le Conseiller politique renseignement de Jean-Marie BOCKEL, Secrétaire d’Etat à la Défense de Nicolas SARKOZY. Son père Jean, le Résistant du maquis de Valmanya qui nous a quittés l’an passé, ou son fils, engagé au 17ème Régiment de Génie Parachutiste. régiment le plus dur d’Europe, tracent avec lui 3 générations qui, faites de personnalités rugueuses entre elles, se ressemblent toutefois totalement dans leur sens de la Nation. Il est un des neveux de Rose BLANC, morte à 23 ans à Auschwitz pour la France et la Liberté dans le monde. Il sert sa mémoire. Une famille catalane de soldats de sacrifice issus du Peuple… Tout cela me parle profondément.
Politiquement, il garde son adhésion au Parti Radical dont il est Vice Président 66, alors que nombre de cadres autour de lui ont déserté et en sont exclus, dans cette campagne de chaises musicales et d’opportunistes à courte vue…
Dès lors, Jean-Marcel me soutient personnellement mais n’est pas engagé politiquement dans ma campagne. Il crée un « Sciences Po » privé et ouvert aux jeunes Français à Barcelone et cela le mobilise à plein temps aujourd’hui.

Articles Similaires